French 1

Download Le Romantisme. by Leon Rosenthal PDF

By Leon Rosenthal

ISBN-10: 1780427719

ISBN-13: 9781780427713

• description : Véritable réaction au néoclassicisme envahissant le XIXe siècle, le romantisme marqua une réelle fracture intellectuelle. Rencontré dans les textes de Victor Hugo, de Lord Byron, ce courant s'exprima en peinture dans los angeles touche d'Eugène Delacroix, de Caspar David Friedrich ou de William Blake. En sculpture, François impolite montra le chemin de cette nouvelle liberté artistique, dotant ses réalisations de mouvements et d'expressions qui étaient jusque-là inconnus. Retraçant les différentes étapes de son évolution, ce livre suggest d'étudier les différents facets du mouvement romantique. Le lecteur, grâce à une examine complète et approfondie, pourra appréhender, dans sa globalité, l'importance de ce courant qui révolutionna toute une époque.

Show description

Read or Download Le Romantisme. PDF

Best french_1 books

Le Romantisme.

• description : Véritable réaction au néoclassicisme envahissant le XIXe siècle, le romantisme marqua une réelle fracture intellectuelle. Rencontré dans les textes de Victor Hugo, de Lord Byron, ce courant s'exprima en peinture dans los angeles touche d'Eugène Delacroix, de Caspar David Friedrich ou de William Blake.

Additional info for Le Romantisme.

Sample text

Les limites que l’on assigna aux différents arts et les barrières que l’on éleva entre eux furent, elles aussi, en grande partie arbitraires. Il n’était pas vrai que la sculpture n’avait en partage que la seule plastique, que la peinture ne traduisait que les formes et la musique que les sons. Chaque art pouvait refléter l’univers. Sans doute il ne le ferait pas en s’adressant, comme la littérature, à la raison, mais, au-delà de la raison, au-delà de ce que la parole pouvait exprimer, il savait toucher notre être intime.

Cette vie, que le classique ignorait, contre laquelle, du moins, il ne cessait de lutter, le romantique l’observait avec délices : elle fut la source de toute beauté. Les lignes, les volumes que le classique prétendait équilibrer selon une aveugle géométrie, manifestaient, N Caspar David Friedrich, Le Rêveur (Ruines d’Oybin), vers 1835. Huile sur toile, 27 x 21 cm. Musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg. 37 John Constable, La Cathédrale de Salisbury vue des terres de l’évêque, 1823. Huile sur toile, 87,6 x 111,8 cm.

Les romantiques ne dédaignèrent pas de s’instruire ; ils n’eurent même pas l’orgueil de s’instruire seuls ; ils ne furent pas des autodidactes. Ils réclamèrent les leçons de l’École des beaux-arts ; on vit Delacroix, après Dante et Virgile, retourner dans l’atelier de Guérin, peindre une académie, participer au concours des places. Berlioz travailla avec persévérance pour le Prix de Rome. Mais ils n’acceptèrent pas de recettes et leur formation technique se fit dans les musées, les bibliothèques, dans la méditation ou les expériences, ou les tâtonnements personnels.

Download PDF sample

Rated 4.45 of 5 – based on 9 votes